SYSTÈME RESPIRATOIRE ET OSTÉOPATHIE

Problèmes respiratoires, toux, mucosité, bronchite/ bronchiolite… comment l’ostéopathie peut aider votre enfant.

L’incidence des pathologies respiratoires pendant l’âge pédiatrique est liée principalement à 2 facteurs : l’augmentation des naissances prématurées et l’ensemble des facteurs environnementaux. Les naissances prématurées, dues à une immaturité pulmonaire, rendent les nourrissons plus sensibles aux problèmes respiratoires. Les facteurs environnementaux, tels que l’exposition à la fumée de tabac ou à la pollution, augmentent considérablement le risque des problèmes respiratoires chez les nourrissons.

La conséquence est l’excès de mucosité pendant un temps prolongé, tant dans les voies respiratoires supérieures (nez, sinus ou pharynx) que dans les voies respiratoires inferieures (bronches et poumons). Ce cumul de mucosité va favoriser par la suite la colonisation micro bactérienne, l’infection et l’inflammation.

Quelle est la nature des problèmes respiratoires ?

Un problème respiratoire peut aller du rhume le plus courant jusqu’à l’infection respiratoire comme la pneumonie. Si on faisait un recensement des pathologies les plus courantes, on pourrait les classer en différentes catégories :

  • Aigües et chroniques : comme les bronchiolites, les pneumonies ou les atélectasies. Les pathologies chroniques ont un large éventail dans lequel on trouve l’asthme.
  • Du tracte aérodigestif : ceci comprend les troubles de la déglutition et elles sont responsables de l’apparition des bronchospasmes récidivants, conséquence du fait d’avaler un corps étranger.
  • Associées au reflux gastroœsophagien : le reflux produit une hypersécrétion dans les voies aériennes supérieures et elle peut causer une rhinorrhée (écoulement nasal) récurrent chez les nourrissons.
  • Associées aux infections ORL : Les infections des voies respiratoires supérieures constituent en grande partie les infections bronchiales par l’accumulation de sécrétion.

Quels sont les objectifs du traitement respiratoire en ostéopathie ?

  1. La prévention de la perte d’élasticité pulmonaire suite à l’infection.
  2. La prévention des déformations thoraciques.
  3. L’amélioration de la fonction respiratoire aussi bien des voies respiratoires hautes qu’inferieures.
  4. L’élimination de l’excès de la mucosité des voies respiratoires, favorisant la résolution des procès respiratoires tels que la bronchite, la sinusite ou la pneumonie.

Qui peut bénéficier de ce traitement ?

Les adultes, les enfants et les nourrissons avec des problèmes respiratoires peuvent recevoir ce type de traitement manuel.

Aitor Asensio
Ostéopathe Eur Ost Do

Ostéopathie, une réponse aux otites récurrentes des bébés

Selon le Collège des Médecins de Famille au Canada, plus des trois quarts des enfants auront au moins une otite avant l’âge de trois ans, et près de la moitié d’entre eux en auront au moins trois.

Les infections de l’oreille moyenne sont douloureuses et occasionnent souvent de la fièvre et des maux de gorge. Elles sont causées soit par un virus (25%) soit par une bactérie qui affecte la gorge, le nez ou les oreilles. Les otites surviennent habituellement lorsque la trompe d’Eustache se bloque. Ce blocage emprisonne des sécrétions dans l’oreille moyenne, la rendant vulnérable à l’infection. Il augmente aussi la pression derrière le tympan et cause une douleur.

Les jeunes enfants sont plus susceptibles de développer des infections des oreilles car leur trompe d’Eustache,  plus horizontale que chez les adultes,  diminue la capacité d’écoulement. Ils sont aussi exposés aux infections respiratoires,  facteur d’otites. Enfin, les os du crâne peuvent avoir été tirés et bloqués par des forceps ou ventouses lors de l’accouchement, entravant le drainage des zones ORL.

En cas d’otite, il faut consulter un médecin. La plupart des otites guérissant par elles-mêmes, les antibiotiques ne sont pas prescrits systématiquement ; lorsque les symptômes ne sont pas graves, on suggère d’attendre  quelques  jours avant de les prescrire chez les enfants de plus de deux ans.

Le rôle de l’ostéopathe

L’ostéopathe ne guérit pas les otites. Mais il favorise et accélère le processus de guérison et peut briser  le cercle vicieux des otites à répétition. Pour cela, il intervient sur le drainage des mucus et sur les échanges sanguins et lymphatiques en libérant au besoin les os à la base du crâne et les os temporaux, et en relâchant  les tensions qui restreignent l’ouverture  supérieure de la cage thoracique.

Chez le nourrisson, la malléabilité des os peut aussi permettre à l’ostéopathe de diminuer la pression sur le conduit auditif. Chez l’enfant plus âgé sujet aux otites, l’ostéopathe peut rétablir la liberté des os du crâne et libérer l’arrière gorge.

Source: http://qualita.ca/maternite-et-enfants/osteopathie-une-reponse-aux-otites-recurrentes-des-bebes/