SYSTÈME RESPIRATOIRE ET OSTÉOPATHIE

Problèmes respiratoires, toux, mucosité, bronchite/ bronchiolite… comment l’ostéopathie peut aider votre enfant.

L’incidence des pathologies respiratoires pendant l’âge pédiatrique est liée principalement à 2 facteurs : l’augmentation des naissances prématurées et l’ensemble des facteurs environnementaux. Les naissances prématurées, dues à une immaturité pulmonaire, rendent les nourrissons plus sensibles aux problèmes respiratoires. Les facteurs environnementaux, tels que l’exposition à la fumée de tabac ou à la pollution, augmentent considérablement le risque des problèmes respiratoires chez les nourrissons.

La conséquence est l’excès de mucosité pendant un temps prolongé, tant dans les voies respiratoires supérieures (nez, sinus ou pharynx) que dans les voies respiratoires inferieures (bronches et poumons). Ce cumul de mucosité va favoriser par la suite la colonisation micro bactérienne, l’infection et l’inflammation.

Quelle est la nature des problèmes respiratoires ?

Un problème respiratoire peut aller du rhume le plus courant jusqu’à l’infection respiratoire comme la pneumonie. Si on faisait un recensement des pathologies les plus courantes, on pourrait les classer en différentes catégories :

  • Aigües et chroniques : comme les bronchiolites, les pneumonies ou les atélectasies. Les pathologies chroniques ont un large éventail dans lequel on trouve l’asthme.
  • Du tracte aérodigestif : ceci comprend les troubles de la déglutition et elles sont responsables de l’apparition des bronchospasmes récidivants, conséquence du fait d’avaler un corps étranger.
  • Associées au reflux gastroœsophagien : le reflux produit une hypersécrétion dans les voies aériennes supérieures et elle peut causer une rhinorrhée (écoulement nasal) récurrent chez les nourrissons.
  • Associées aux infections ORL : Les infections des voies respiratoires supérieures constituent en grande partie les infections bronchiales par l’accumulation de sécrétion.

Quels sont les objectifs du traitement respiratoire en ostéopathie ?

  1. La prévention de la perte d’élasticité pulmonaire suite à l’infection.
  2. La prévention des déformations thoraciques.
  3. L’amélioration de la fonction respiratoire aussi bien des voies respiratoires hautes qu’inferieures.
  4. L’élimination de l’excès de la mucosité des voies respiratoires, favorisant la résolution des procès respiratoires tels que la bronchite, la sinusite ou la pneumonie.

Qui peut bénéficier de ce traitement ?

Les adultes, les enfants et les nourrissons avec des problèmes respiratoires peuvent recevoir ce type de traitement manuel.

Aitor Asensio
Ostéopathe Eur Ost Do

Comments are closed.